Question Le démarrage passe à une invite (initramfs) / busybox


Je suis en train d'exécuter un dual boot boot7 et un Ubuntu 12.04 HP pavilion dv6000. (enfin, jusqu'à aujourd'hui). Après un redémarrage, le processus de démarrage passe au shell BusyBox et je me retrouve à l'invite:

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash)
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs)

J'ai fait des recherches sur d'autres personnes qui ont eu le même problème, mais je n'ai trouvé aucune de ces solutions pour moi.

J'ai essayé la méthode décrite ici, et après la dernière commande mount -t ntfs-3g /dev/sda1 /root -o force il ne fait rien et me donne une autre invite (initramfs).

Je peux démarrer sur un CD live (USB) et accéder à un terminal, mais cela ne semble pas faire beaucoup de bien, car je peux voir le fichier / dev / sda1 dans la commande ls, mais il ne le reconnaît pas essayez de le cd.

Une autre question: en utilisant la commande fdisk -l Comment puis-je savoir quel point de montage (sda1 / sda2) est ma partition Windows et lequel est Ubuntu?


147
2018-05-16 02:04


origine


C'était le gagnant, BTW cyberciti.biz/faq/… - dpm
Je ne peux pas croire que Canonical n'ait pas encore mis en place un flux de travail convivial pour résoudre cette situation :( - knocte
Il doit y avoir un meilleur moyen de résoudre le problème. Vous n'avez pas besoin de Live Ubuntu pour cette tâche, car j'ai réussi à le résoudre sans lui. Je pense que vous pouvez régler le problème même dans (inittramfs). - Léo Léopold Hertz 준영
@Masi En fait, exécuter fsck à partir de initramfs le corrige dans la plupart des cas maintenant, mais dans la version ubuntu qui était à jour lorsque cette question a été publiée, même après fsck a été exécuté, la même erreur a été affichée à nouveau au démarrage. - Amith KK


Réponses:


Pendant que initramfs console, j'ai passé une commande Sortie sortir de la coquille. La même console a été présentée devant moi mais cette fois-ci avec le nom exact de la partition corrompue.

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash) 
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs) exit

/dev/mapper/ubuntu--vg-root: UNEXPECTED INCONSISTENCY; RUN fsck MANUALLY.
(i.e., without -a or -p options) 
fsck exited with status code 4. 
The root filesystem on /dev/mapper/ubuntu--vg-root requires a manual fsck. 

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash)
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs) fsck /dev/mapper/ubuntu--vg-root -y

fsck from util-linux 2.27.1
e2fsck 1.42.13 (17-May-2015)
/dev/mapper/ubuntu--vg-root contains a file system with errors, check forced.

Une fois la vérification effectuée, j'ai redémarré le système.

BusyBox v1.18.5 (Ubuntu 1:1.18.5-1ubuntu4) built-in shell (ash)
Enter 'help' for a list of built-in commands.

(initramfs) reboot

et voilà, je suis rentré dans le système de fichiers sans aucune erreur.


137
2017-08-28 03:33



Travaillé parfaitement pour moi. Thx un butin @ramsudharsan - Oumar FALL
Travaillé pour Ubuntu 16.04 - Hastig Zusammenstellen
Travaillé pour moi aussi. Merci Dieu. Vous avez sauvé mes 2 jours de travail. - Alaksandar Jesus Gene
Travaillé pour moi Mais pourquoi est-ce arrivé? - Anand Tyagi
@Matt Activez l'option de clavier dans les paramètres du BIOS (si vous avez désactivé le clavier pendant le démarrage, maintenez le bouton d'alimentation enfoncé jusqu'à ce que vous entendiez le son de réinitialisation de la carte) - ramsudharsan


Il semble que vous ayez un mauvais superbloc. Pour résoudre ce problème:

Tout d'abord, démarrez dans un CD ou une clé USB en direct

Découvrez votre numéro de partition en utilisant

sudo fdisk -l|grep Linux|grep -Ev 'swap'

Ensuite, listez tous les superblocs en utilisant la commande:

sudo dumpe2fs /dev/sda2 | grep superblock

Remplacer sda2 à votre numéro de lecteur

Vous devriez obtenir un résultat similaire à celui-ci

  Primary superblock at 0, Group descriptors at 1-6
  Backup superblock at 32768, Group descriptors at 32769-32774
  Backup superblock at 98304, Group descriptors at 98305-98310
  Backup superblock at 163840, Group descriptors at 163841-163846
  Backup superblock at 229376, Group descriptors at 229377-229382
  Backup superblock at 294912, Group descriptors at 294913-294918
  Backup superblock at 819200, Group descriptors at 819201-819206
  Backup superblock at 884736, Group descriptors at 884737-884742
  Backup superblock at 1605632, Group descriptors at 1605633-1605638
  Backup superblock at 2654208, Group descriptors at 2654209-2654214
  Backup superblock at 4096000, Group descriptors at 4096001-4096006
  Backup superblock at 7962624, Group descriptors at 7962625-7962630
  Backup superblock at 11239424, Group descriptors at 11239425-11239430
  Backup superblock at 20480000, Group descriptors at 20480001-20480006
  Backup superblock at 23887872, Group descriptors at 23887873-23887878

Choisissez un superbloc alternatif dans cette liste, pour ce cas, superbloc alternatif # 32768

Maintenant, pour vérifier et réparer un système de fichiers Linux en utilisant un superbloc alternatif # 32768:

sudo fsck -b 32768 /dev/sda2 -y

le -y le drapeau est utilisé pour sauter tous les Fix? questions et de répondre à tous avec un oui automatiquement

Vous devriez obtenir un résultat similaire à celui-ci:

fsck 1.40.2 (12-Jul-2007)
e2fsck 1.40.2 (12-Jul-2007)
/dev/sda2 was not cleanly unmounted, check forced.
Pass 1: Checking inodes, blocks, and sizes
Pass 2: Checking directory structure
Pass 3: Checking directory connectivity
Pass 4: Checking reference counts
Pass 5: Checking group summary information
Free blocks count wrong for group #241 (32254, counted=32253).
Fix? yes
Free blocks count wrong for group #362 (32254, counted=32248).
Fix? yes
Free blocks count wrong for group #368 (32254, counted=27774).
Fix? yes
..........
/dev/sda2: ***** FILE SYSTEM WAS MODIFIED *****
/dev/sda2: 59586/30539776 files (0.6% non-contiguous), 3604682/61059048 blocks

Maintenant, essayez de monter la partition

sudo mount /dev/sda2 /mnt

Maintenant, essayez de parcourir le système de fichiers avec les commandes suivantes

cd /mnt
mkdir test
ls -l
cp file /path/to/safe/location

Si vous pouvez exécuter les commandes ci-dessus, vous avez probablement corrigé votre erreur.

Maintenant, redémarrez votre ordinateur et vous devriez pouvoir démarrer normalement.

(la source)


80
2018-06-10 03:37



J'ai suivi toutes les étapes pour sda1 mais je ne peux pas faire la dernière partie "mkdir test" !! Il y a aussi sda5 donc je suppose de répéter les étapes pour cela? - Freddy
Vous écrivez "Sélectionnez un superbloc alternatif". Alterner à quoi? Puis-je en choisir un dans la liste? - Mads Skjern
Je suggère d'ajouter à la réponse, que l'on doit répondre oui à chacune des "questions fixes". Mais aussi, il peut y avoir des centaines de questions, et on peut répondre par oui en utilisant le drapeau "-y". - Mads Skjern
+1 pour ceux qui utilisaient gparted et sont maintenant ici - Vitor Abella
Et qu'est-ce qui se passerait si sudo fdisk -l|grep Linux|grep -Ev 'swap' renvoie 2 lignes? / dev / sda2 et / dev / sda5 pour moi - knocte


En fait, la solution est facile il suffit d'écrire la commande de fsck /dev/sdax comme ci-dessous et donner Y si la console demande de réparer quelque chose:

(initramfs) fsck /dev/sda1

ou

(initramfs) fsck /dev/sdaX

X spécifie le numéro de pièce du disque monté.

Si vous ne souhaitez pas appuyer manuellement sur «y» chaque fois qu’il demande un correctif, vous pouvez également exécuter la commande avec le -y option.

(initramfs) fsck /dev/sdaX -y

42
2018-06-12 09:00



merci mec cela a résolu mon problème, c'était sur le / dev / sda5 - ABD ELLATIF LAKEHAL
Pourquoi cette réponse n'est pas encore acceptée? Simple et fonctionnel. - Swapnil
Solution idéale et facile! - kunicmarko20
Sauvé mon cul !!! - Eric Wang
Devrait être la réponse acceptée - Kareem


  1. Simple Answer est de retirer votre disque dur dans un autre système et de démarrer le système (veuillez ne pas démarrer à partir de votre erreur initramfs. gparted installée).
  2. début gparted et sélectionnez votre disque dur et sélectionnez VÉRIFIER dans le menu contextuel.

5
2018-02-25 10:28





Je viens d'essayer un coup de chance en démarrant le système avec l'outil "Parted Magic" à partir d'un Live CD. En regardant les partitions, il y avait un "espace inconnu" déclaré de quelques GBytes sur la partition Linux.

Donc, je viens d'élargir l'espace Linux sur toute la partition et le tour est joué - depuis lors, mon Linux démarre comme avant sans échec jusqu'à présent.


2
2018-06-09 21:31