Question Comment automatiser les partitions NTFS?


J'ai deux partitions NTFS, et je ne veux pas les monter manuellement chaque fois que je démarre Ubuntu.

  • Comment puis-je faire ceci?
  • Y a-t-il un outil ou un code à utiliser?
  • Si oui, est-il sécuritaire de monter automatiquement? spécialement quand ils sont utilisés par un autre OS?

98
2018-06-02 15:27


origine


Ok, on dirait que ntfs-config repose toujours sur hal. Hal n'est plus utilisé dans natty. Quoi qu’il en soit, il n’est vraiment pas magique d’ajouter une ligne pour chaque partition dans votre fichier / etc / fstab. J'ai aussi édité mon post sur gigolo. - con-f-use
@ Con-f-use: je vois, j'essaie maintenant d'éditer /etc/fstab donc ci-dessous. - Binarylife
La réponse acceptée n'a pas fonctionné pour moi (sous Kubuntu 12.10). Ce qui a fonctionné étaient les instructions à tuxera.com/community/ntfs-3g-faq/#useroption3 - Nikos Alexandris
monter automatiquement toutes les partitions - ce réponse suggère une application très simple appelée AriOS Automount - cipricus


Réponses:


La manière la plus simple de travailler sur la plupart des systèmes Linux est de les ajouter à votre fstab. Mais il y en a d'autres. Chacun a son propre titre dans cette réponse.

Remarque:

Si vous obtenez un message d'erreur indiquant quelque chose à propos de "root" ou "permissions", c'est que pour la plupart des options de montage, vous aurez besoin des privilèges root. Dans l'unité, vous pouvez y parvenir en ajoutant au préalable gksudo (applications graphiques) ou sudo à la commande habituelle et en tapant votre mot de passe. Donc, par exemple en cas de ntfs-config vous appuyez sur Alt+F2 et taper gksudo ntfs-config.


Gigolo

Gigolo    Install gigolo   

Gigolo travaille main dans la main avec le système de fichiers distant et les capacités de montage de Nautilus. Vous devez ajouter les partitions à vos favoris Nautilus (Nautilus est le gestionnaire de fichiers par défaut d'Ubuntu). Après cela, vous les trouverez à Gigolo. Le reste est dit en une autre réponse à moi.


Fstab

modifier: Étant donné que vous devinez à partir de vos commentaires que vous ne connaissez pas Linux, je vais vous expliquer la procédure plus en détail:

La méthode fstab est plus propre et plus simple que les outils graphiques ou Gigolo. Il fonctionnera également sur d'autres systèmes, même ceux en mode texte uniquement. En principe, vous n'avez rien à installer. Pour chaque partition ntfs, vous devrez ajouter une ligne au fichier appelé /etc/fstab. Pour moi, la ligne que j'ai ajoutée ressemble à ceci:

#Windows-Partition
UUID=<xxxxx> /media/win ntfs rw,auto,users,exec,nls=utf8,umask=003,gid=46,uid=1000    0   0

La partie qui dit UUID=<xxxxx> indique à votre système quelle partition doit être montée. Si vous suivez cette procédure et que des périphériques dupliqués apparaissent, remplacez UUID=<xxxx> avec /dev/disk/by-uuid/<xxxxx>. Chaque partition a son propre UUID unique. Les espaces sont importants, alors mieux vaut copier et coller la ligne. Remplacer auto par noauto monter manuellement. Les utilisateurs doivent être dans le groupe plugdev.

Notez que si cette ligne est à la toute fin de votre fichier, il devrait y avoir une nouvelle ligne après. Mount se plaindra si vous ne l'avez pas.

Trouver l'UUID:

Disk Utility and blkid

Ouvrir Utilitaire de disque et identifier les partitions appropriées par leur taille (par exemple 120 Go), leur système de fichiers (par exemple, ntfs) et leur nom. Notez leur fichier "Device:" (par ex. /dev/sdb1). Au lieu de cela, vous pouvez exécuter la commande suivante dans un Terminal tel que gnome-terminal:

sudo fdisk -l

Vous pouvez trouver l'UUID de vos partitions en cours d'exécution sudo blkid en coquille La sortie ressemble à ceci:

confus@confusion:~$ sudo blkid
[sudo] password for confus: 
/dev/sda1: LABEL="boot" UUID="cc425c68-704f-4836-9123-bbb3aea64471" TYPE="ext2" 
/dev/sda2: UUID="1c8b1489-e111-481c-89f2-743203c3ee7d" TYPE="crypto_LUKS" 
/dev/sda3: UUID="7258CB9858CB598D" TYPE="ntfs" 
/dev/sda4: LABEL="HP_TOOLS" UUID="1405-0A4C" TYPE="vfat" 
/dev/mapper/lukslvm: UUID="xZSNtR-MocS-dLMk-vOWa-Ay65-wS9b-GqaNhV" TYPE="LVM2_member" 
/dev/mapper/vgubuntu-swap: UUID="f415f3b9-4e4d-48b1-99c2-605e16532f9e" TYPE="swap" 
/dev/mapper/vgubuntu-root: UUID="62a862b4-e6c8-4efd-90b5-55eab8e83e39" TYPE="ext4"

L’UUID correct aura le fichier de périphérique approprié devant lui et TYPE="ntfs" après. Donc pour moi l'UUID est "7258CB9858CB598D". Pour vous, ce nombre sera différent. J'ai aussi une seule partition NTFS. Subituez mon UUID dans les lignes que vous ajoutez à fstab par celle que vous avez trouvée de cette manière.

Définition du point de montage

Maintenant, le point de montage. Pour chaque partition, ce sera différent. j'ai choisi /media/win. Vous pouvez choisir ce que vous voulez. Il suffit que ce soit un répertoire vide existant. Vous pourriez aussi bien créer le répertoire /home/yourusername/windows1 puis mettez-le dans votre fstab.

Les autres paramètres de ma ligne

ntfs indique au fstab qu'il s'agit d'une partition de type NTFS.

rw,auto,user,exec,nls=utf8,umask=003,gid=46,uid=1000 0 0 dépasse le cadre de cette réponse. Utilisez simplement ces valeurs telles quelles. Ils devraient aller bien. Si vous êtes intéressé, vous pouvez lire une explication de ces paramètres dans le lien que j'ai fourni plus tôt.

Lorsque vous avez ajouté les lignes et fait tout ce que j'ai décrit, enregistrez le fichier et exécutez sudo mount -a en coquille Si vous pouvez accéder à vos partitions via leurs points de montage et qu'aucune erreur n'est imprimée, tout s'est bien passé. Si ce n'est pas vérifier les fautes de frappe et les erreurs évidentes. Ne pas redémarrer si sudo mount -a affiche des erreurs! Avec des erreurs, un redémarrage peut échouer.

Trouver votre identifiant d'utilisateur et de groupe

Vous pouvez trouver votre identifiant d'utilisateur et de groupe avec le id commander.

confus@confusion:~$ id
uid=1000(confus) gid=1000(confus) groups=1000(confus),4(adm),7(lp),20(dialout),24(cdrom),46(plugdev),112(lpadmin),120(admin),122(sambashare)

ntfs-config

Un outil graphique ntfs-config  Install ntfs-config est également disponible mais pas nécessaire (et sa version actuelle ne fonctionne pas dans Natty Narwhal - supposons que cela sera bientôt corrigé). En outre, vous risquez de perdre les anciens paramètres de votre fstab avec cet outil (par exemple, monter le cache en mémoire), car il écrase le fichier / etc / fstab au lieu d'ajouter des éléments.


105
2018-06-02 15:43



Merci beaucoup. Ça marche . J'ai édité /etc/fstab/ comme tu l'as dit. - Binarylife
Génial. Voyez, vous n'avez pas besoin d'avoir peur d'un petit montage de texte. Continuez votre bon travail! Ça va devenir plus facile. - con-f-use
Oui je suis d'accord avec toi, ce n'est pas que j'ai peur de l'édition. Mais je voulais un outil simple pour faire "automount" et quand je veux supprimer cette option facilement. Mais maintenant, je peux simplement supprimer la ligne éditée /etc/fstab/ , droite ? - Binarylife
Correct, il suffit de le supprimer. Je ne voulais pas vous fréquenter ni rien. Je viens juste de recueillir l’impression (peut-être fausse) que vous étiez relativement nouveau sur Linux. - con-f-use
Non, pas de problème du tout. C'est vrai que je suis un peu nouveau et je fais de mon mieux pour m'améliorer et en apprendre davantage. Merci pour la réponse géniale :)! - Binarylife


ntfs-config

Ce programme vous permet de configurer facilement tous vos périphériques NTFS pour permettre le support en écriture via une interface conviviale. Pour cette utilisation, il les configurera pour utiliser le pilote open source ntfs-3g. Vous pourrez également désactiver facilement cette fonctionnalité.

Page d'accueil du projet: - http://flomertens.free.fr/ntfs-config/

Exigences

Installer NTFS-config dans Ubuntu

sudo apt-get install ntfs-config

Cela installera tous les paquets requis pour ntfs-config, y compris ntfs-3g

Utiliser Ntfs-Config

Si vous voulez ouvrir cette application, essayez de trouver -> Outil de configuration NTFS

Maintenant, il vous demandera le mot de passe root, entrez le mot de passe root et cliquez sur ok

Il affichera la partition NTFS disponible.

Vous devez sélectionner les partitions que vous souhaitez configurer, ajouter le nom du point de montage et cliquer sur appliquer.

Sélectionnez le support NTFS Write qui vous convient, c'est-à-dire interne ou externe

Si vous voulez démonter, vous devez être root pour le démonter, puis cliquez avec le bouton droit sur le point de montage, puis sélectionnez Démonter le volume.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, le montage de partitions NTFS sous Linux peut être très simple. Si vous n'aimez pas ou ne craignez pas la ligne de commande, vous pouvez réaliser beaucoup de choses en quelques clics de souris. À vrai dire, cela est beaucoup plus simple que de monter de nouvelles partitions inconnues dans Windows.

Eh bien c'est ça. Bonne Linuxing!


P.D: mise à jour pour l'utilisateur Natty

Si vous avez effectué une mise à niveau vers Ubuntu Natty, vous remarquerez que l'outil de configuration NTFS ne fonctionne pas même s'il vous demande des privilèges root.

Le problème est que lorsque vous ouvrez l'outil, rien ne se passe. C’est dû à un dossier manquant et pour corriger cela, vous devez entrer la commande suivante:

sudo mkdir -p /etc/hal/fdi/policy

Maintenant que l'outil fonctionne, il vous suffit de sélectionner les partitions que vous souhaitez monter automatiquement au démarrage et, si vous souhaitez accéder à WRITE, il suffit de cocher les cases correspondantes.

Assez facile: P


15
2018-01-30 23:31



Pour une raison quelconque, Ntfs-config ne s'ouvre pas. Il ne demande que le mot de passe et ensuite rien. - Binarylife
essayez de l'exécuter dans un terminal (avec gksudo) et voyez si une erreur est imprimée. Comme je l'ai mentionné dans mon post précédent, vous n'avez besoin d'aucun outil graphique. Modifiez simplement / etc / fstab - con-f-use
GRAND AVERTISSEMENT: Sauvegarde /etc/fstab comme il écrase !!! - Jürgen Paul


Vous pouvez ajouter une entrée de démarrage avec la commande suivante:

gvfs-mount -d /dev/sda3

Où dans ce cas, /dev/sda3 est votre partition NTFS

MODIFIER: gvfs-mount devient obsolète et est remplacé par gio:

gio mount -d /dev/sda3

3
2018-06-25 09:42



Solution la plus simple Merci. :) - M. Junaid Salaat


Arios-Automount

Vous pourriez utiliser ce logiciel simple et petit:

  • Ajoutez cette PPA par la commande:

    sudo apt-add-repository ppa:trebelnik-stefina/multisystem 
    
  • Mettre à jour les fichiers d'index:

    sudo apt-get update
    
  • Installez le arios-automount paquet:

    sudo apt-get install arios-automount
    

Ce petit logiciel montera tous vos ntfs cloison. Et cela se fait avant votre login.

J'espère que cela aidera.


Mettre à jour

Le PPA ne fonctionne pas dans Ubuntu 16.04 Xenial


2
2018-06-02 15:35



fonctionne très bien, et il semble que cela ne touche pas le fstab - cipricus
Failed to fetch http://ppa.launchpad.net/trebelnik-stefina/multisystem/ubuntu/dists/yakkety/main/binary-amd64/Packages 404 Not Found - Gabor
@Gabor Il faut savoir que les PPA peuvent mourir. La réponse a été écrite en 2012 et c'était une bonne réponse. Ce n'est pas une raison valable de vaincre - Anwar


Regardez la documentation de la communauté sur fstab. Essayez également de rechercher l'outil de configuration NTFS dans le logiciel Ubuntu


1
2017-07-26 14:19





Vous pouvez essayer de résoudre ce problème en montant le disque dur au démarrage et probablement l'un des moyens les plus simples de le faire est d'utiliser pysdm.

sudo apt-get install pysdm

Une fois installé, vous pouvez suivre les étapes incluses dans cette poster


1
2018-06-02 15:59



Une chose importante à ce sujet. Je devais définir le nom de montage sur le nom exact que j'avais utilisé auparavant, car par défaut il était monté sur / media / sdb3 et j'avais tout configuré pour fonctionner avec / media / ACER - George Mauer


C'est un moyen sûr de faire les choses. Je ne pense pas que ce soit particulièrement risqué d’avoir une partition de données purement auto-montée au démarrage. Mais je laisserait la partition sur laquelle le système d'exploitation est installé dans un noauto installer.

Vous aurez besoin du ntfs-3g paquet.

Trouvez d'abord les UUID des partitions en question en faisant dans un terminal:

$ sudo blkid

Maintenant, vous devez éditer votre / etc / fstab pour configurer si ces deux partitions seront montées automatiquement ou non. Dans un terminal, faites:

$ gksudo gedit /etc/fstab

Vous avez peut-être déjà quelques lignes pour les partitions NTFS. Sinon, vous devrez en fabriquer. Ils ressemblent à ceci (en fonction des points de montage et des UUID):

UUID=76E4F702E4F6C401  /media/windowsOS    ntfs-3g  noauto,defaults,locale=en_US.utf8  0  0
UUID=76E4F702E4F6C402  /media/windowsdata  ntfs-3g  defaults,locale=en_US.utf8         0  0

Noter la noauto option. Cela signifie que la partition ne montera pas automatiquement au démarrage. Vous devrez le monter manuellement lorsque vous souhaitez y accéder.


0
2017-10-27 12:12



Je n'ai jamais eu de problèmes avec la partition d'installation Windows et le réglage automatique. Il a également dit qu'il pouvait monter les partitions manuellement, de sorte qu'il souhaite évidemment un montage automatique et que cela implique que ntfs-3g est installé (par défaut). - con-f-use
@ con-f-use: Oui, j'ai lu la question complètement à l'envers au début. J'ai modifié ma réponse pour refléter cela. - boehj


Pour activer ou désactiver le montage automatique, ouvrez un terminal et tapez dconf-editor suivi de la touche [Entrée].

Parcourir à

org.gnome.desktop.media-handling

La clé automount contrôle si le support doit être monté automatiquement. Si ce paramètre est défini sur true, Nautilus monte automatiquement les supports, tels que les disques durs visibles sur l’utilisateur et les supports amovibles au démarrage et lors de l’insertion des supports.

Il y a une autre clé

org.gnome.desktop.media-handling.automount-open

Cela permet de contrôler l'ouverture ou non d'un dossier pour les supports montés automatiquement.

Si la valeur est true, Nautilus ouvrira automatiquement un dossier lorsque le support est monté automatiquement. Cela ne s'applique qu'aux supports pour lesquels aucun type de contenu x / contenu connu n'a été détecté. pour les médias pour lesquels un type de contenu x connu est détecté, l'action configurable par l'utilisateur sera prise à la place.

dconf-editor disabling automount

La source: Documentation Ubuntu


0
2017-12-26 22:30





Je pense que le moyen le plus simple est d'utiliser des disques (gnome-disk-utility) fournis avec Ubuntu par défaut.

Lancez simplement les disques, allez à la partition que vous souhaitez monter automatiquement au démarrage, appuyez sur le bouton des engrenages et allez dans "Modifier les options de montage". Ensuite, décochez «Options de montage automatique» et cochez «Monter au démarrage». Je pense que vous pouvez laisser tout le reste par défaut, appuyez sur OK, insérez le mot de passe et redémarrez.


0
2018-02-25 07:24





Explication de la vidéo

Vous pouvez simplement ajouter une entrée dans /etc/fstab. C'est assez simple D'abord faire sudo blkid pour trouver l'UUID de la partition. Suivez ensuite le schéma fstab:

<file system> <mount point>   <type>  <options>       <dump>  <pass>
  • pour le système de fichiers, ajoutez vos partitions UUID. Exemple: UID=07446dab-913a-4cf3-8e62-62ecdd26e927

  • pour le point de montage, vous pouvez spécifier n'importe quel répertoire. Par convention, Ubuntu s'installe dans /media/YourUsernameHere/PartitionNameHere

  • pour le type dans votre cas c'est ntfs

  • pour le reste, vous pouvez simplement utiliser defaults 0 2


0
2017-09-03 07:12





  • Utilitaire Open Disks dans Ubuntu.
  • Accédez au disque dur que vous souhaitez monter à l'emplacement de votre choix.
  • Démontez la partition sélectionnée.
  • Ouvrez ses paramètres et sélectionnez "Modifier les options de montage ..."
  • Puis changez le point de montage à l'emplacement que vous obtenez après avoir tapé "pwd" après avoir monté manuellement votre disque dur.
  • Remplacez le champ 'identifier As' par / dev / disk / by-label / Data (il se peut que vous ayez autre chose
  • Enregistrez et remontez le disque dur et il commencera à se monter automatiquement.

Question similaire: Problèmes avec le deuxième disque dur (non détecté jusqu'au clic, et chargeur supplémentaire win10)


0